laboratoire analyse, dakar-Senegal

AFP (alpha fœto-protéine, fétuine)

B80. Code d’enregistrement : AFP
L’AFP est une protéine sanguine fabriquée normalement uniquement pendant la vie fœtale. On peut cependant la trouver dans le sang de malades atteints de certains cancers, de maladies du foie, ou chez les femmes enceintes (car il y a passage de la protéine du sang du fœtus à celui de la mère).

Conditions de prélèvement
Le prélèvement sanguin s’effectue en général au pli du coude.
Il n’y a pas de conditions spéciales pour ce prélèvement (mais d’autres examens demandés dans le même bilan peuvent exiger des précautions particulières)

Les valeurs de référence
Normale < 10 ng/ml
Chez la femme enceinte les valeurs normales iront croissantes et dépendront du nombre de semaines d’aménorrhées (SA) avec un pic vers la 30ème SA puis une diminution progressive ensuite.

Valeurs normales de l’AFP dans le sérum chez la femme enceinte en ng/ml (grossesse en nombre de SA)

Semaine 13 14 15 16 17 18 19 20 22 24 26 28
Minimum 3 10 15 19 23 28 35 42 50 58 72 75
Médiane 16 24 32 39 46 52 59 68 80 100 120 150
Maximum 40 60 80 97 115 130 147 170 200 250 300 375

Pourquoi doser l’AFP ?
Au cours de la grossesse : l'alpha-fœtoprotéine est fabriquée par la vésicule ombilicale au début de la grossesse puis par le foie et l'intestin du fœtus. Une petite partie passe dans le sang maternel. Son dosage participe au dépistage de certaines anomalies fœtales. L'AFP est habituellement dosée vers la 16ème SA au cours du test HT21 pour le dépistage de la trisomie 21.

Pour ce qui concerne le dosage dans le liquide amniotique et dans le sang fœtal, il s’agit de techniques invasives pratiquées exceptionnellement. Pour toute question s’y rapportant nous vous conseillons alors de vous rapprocher de votre gynécologue.

En dehors de la grossesse : l'AFP est aussi un bon marqueur de tumeur, utilisé pour le dépistage et le suivi thérapeutique du cancer du foie, de certains cancers du testicule et des tumeurs gastro-intstinales.
Le dosage peut être intéressant dans le suivi après exérèse (ablation) de la tumeur.

Variations pathologiques :

Diminution dans le sang maternel

  • Souffrances fœtales diverses
  • Trisomie

Taux  élevés en dehors de la grossesse

  • Hépato-carcinomes : taux >400 ng/ml dans 70% des tumeurs
  • Cirrhose, hépatites chroniques. Dans l’hépatite virale aiguë, une persistance de taux élevés peut signer le passage à la chronicité
  • Cancers testiculaires (dosage complémentaire à celui des bêta-HCG)
  • Tumeurs malignes gastro-intestinales

Attention
Les résultats d’une prise de sang ne suffisent pas à poser un diagnostic.
Seul le médecin qui vous l’aura prescrite pourra évoquer un diagnostic en confrontant ces résultats avec son examen clinique, son interrogatoire et les résultats d’éventuels autres examens (radiologiques…)
Une augmentation de l’AFP ne reflète pas forcément une anomalie.
Il peut être nécessaire d’effectuer un autre dosage à quelques semaines d’intervalle
Dans le cadre d’une exploration globale, il pourra vous être demandé d’effectuer des examens complémentaires biologiques ou d’imageries médicales.

 
Laboratoire médical, Analyses de biologie médicale - Dakar, Sénégal.