laboratoire analyse, dakar-Senegal

Transferrine et CTF

B80. Code d’enregistrement : FERC (FER s'ajoutera automatiquement)
(Cette analyse doit être faite avec le FER et le coefficient de saturation)

Le fer est transporté dans l'organisme par la transferrine (sidérophiline). Celle-ci joue un rôle très important dans la régulation du fer : en cas de carence (manque) en fer, la CTF augmente et c'est l'inverse en cas de surcharge en fer.
La capacité totale de fixation du fer par la transferrine (CTF) et la saturation en fer de la transferrine (CS) sont calculées à partir des résultats des dosages du fer et de la transferrine.

  • CTF (µmol/L) = Transferrine (g/L)x 25
  • CS = Fer / CTF

Conditions de prélèvement
Le prélèvement sanguin s’effectue en général au pli du coude
Il n’y a pas de conditions spéciales pour ce prélèvement (mais d’autres examens demandés dans le même bilan peuvent exiger des précautions particulières) si ce n’est qu’il est préférable de prélever le matin.

Les valeurs de référence de la transferrine

Sexe Normales en g/L
Nouveau-né 1,7 - 2,8
1 mois 1,7 - 3,3
1 an 1,9 - 3,5
Adultes 2,0 - 4,0

Pourquoi doser la transferrine?
Son taux de synthèse est inversement proportionnel à la quantité de fer sérique. On la dosera lors d’une exploration du métabolisme du fer (bilan martial).
Elle permet l'exploration de certaines formes d'anémies.
On peut aussi la doser dans le cadre d’un bilan protéique pour mettre en évidence une anomalie de synthèse ou de catabolisme de la transferrine.

Variations pathologiques :

Hypertransferrinémies (avec diminution du CS)

  • Carence martiale
  • Hémorragies aiguës

Hypotransferrinémies (avec augmentation du CS)

  • Surcharge en fer (hémochromatose) avec possible CS >80% en cas d’hémochromatose primitive
  • Surcharges secondaires à des transfusions et dans la porphyrie cutanée tardive
  • Insuffisance hépatocellulaire : cirrhose, hépatites, états de malnutrition
  • Pertes exagérées : au cours du syndrome néphrotique et des tumeurs digestives
  • Thalassémies, saturnisme, anémie sidéroblastique

Hypotransferrinémies (avec un CS stable voir légèrement diminué)

  • Processus inflammatoire avec hyposidérémie modérée (fer diminué)

Remarque
Penser à signaler la prise de traitements à base de sels de fer, ou de contraceptifs oraux à base d'œstrogènes, qui peuvent augmenter la concentration de transferrine dans le sang (jusqu'à 30 %) et modifier les paramètres CFT et CS. Toutefois, les contraceptifs récents minidosés ont peu d'effets.

Attention
Les résultats d’une prise de sang ne suffisent pas à poser un diagnostic.
Seul le médecin qui vous l’aura prescrite pourra évoquer un diagnostic en confrontant ces résultats avec son examen clinique, son interrogatoire et les résultats d’éventuels autres examens (radiologiques…)
Il peut être nécessaire d’effectuer un autre dosage à quelques semaines d’intervalle

Dans le cadre d’un bilan martial, il pourra vous être demandé d’effectuer un dosage sanguin comprenant :

  • Des paramètres biologiques comme la NFS, les réticulocytes, le coefficient de saturation, la ferritine…
  • En fonction de la clinique le médecin pourrait être amené à demander d’autres analyses
 
Laboratoire médical, Analyses de biologie médicale - Dakar, Sénégal.