laboratoire analyse, dakar-Senegal

Toxoplasmose

B80. Tube rouge (sec)
Codes : TOXO (pour IgM+IgG) - TOXM (IgM uniquement, B50) - TOXG (IgG uniquement, B50)
Code pour Toxo+Rubéole : RT (B180)
Dosage de l'avidité des IgG : B150. Code : XAVI/YAVI

Conditions de prélèvement
Le prélèvement sanguin s’effectue en général au pli du coude.
Il n’y a pas d’autre condition spéciale pour ce prélèvement (mais d’autres examens demandés dans le même bilan peuvent exiger des précautions particulières)
Signaler s'il s'agit d'une grossesse en cours avec la date des dernières règles

Intérêt du dosage
La toxoplasmose est une maladie due à une infection par un parasite : Toxoplasma gondii. Dans la majorité des cas, cette infection est bénigne, asymptomatique ou s'accompagnant d'une fièvre, d'une fatigue et/ou d'une infection de type angine (syndrome mononucléosique).
Des formes plus graves existent chez les patients immunodéprimés et chez la femme enceinte qui risque de contaminer son enfant par voie transplacentaire. C'est donc essentiellement dans ces 2 types de situations que se situe l'intérêt du diagnostic sérologique, c'est-à-dire la recherche et le dosage des anticorps spécifiques anti-toxoplasme.

Chez toute femme enceinte, le diagnostic sérologique est réalisé en début de grossesse afin de savoir si elle est "protégée" ou non contre la toxoplasmose ; En effet s'il existe des anticorps (IgG), cela reflète une ancienne infection et donc pratiquement aucun risque de transmission au bébé.
Dans le cas contraire, des mesures de précaution doivent être prises pour ne pas contracter la maladie pendant la grossesse (cf. bas de page) et une surveillance sérologique sera effectuée tous les mois jusqu'à la fin de la grossesse. Dans ce cas il est fortement conseillé d'effectuer ces dosages toujours dans le même laboratoire (même technique) afin de pouvoir comparer les taux.

Chez un sujet immunodéprimé, une toxoplasmose peut se manifester avec des complications graves ; Une réactivation d'une ancienne toxoplasmose est également possible, d'où l'intérêt de surveiller les taux d'anticorps chez ces patients.

Résultats

Les anticorps de type Ig M apparaissent les premiers, persistent quelques mois, puis disparaissent. Ils permettent de refléter une infection récente.
Les anticorps de type Ig G apparaissent juste après les IgM (environ 15 jours après la contamination) et persistent indéfiniment à un taux assez faible. Leur détection à un taux relativement faible, sans IgM, indique une immunité ancienne probable. En cas de réinfection (chez un sujet immunodéprimé), le taux des IgG réaugmente brutalement. Dans tous les cas douteux, un deuxième dosage après 2 à 3 semaines permet, en fonction de l'évolution des taux, de comprendre l'évolution de l'infection.

Remarque :
En cas de positivité des IgM et des IgG, un dosage de l'avidité des IgG est recommandé car il permet une évaluation de la date de contamination.

Conseils pour la femme enceinte :

La vaccination n'existant pas, la prévention est le meilleur traitement :
La contamination se fait généralement par voie orale à la suite d'ingestions "d'œufs " (oocystes) de toxoplasmose qui proviennent d'un sol contaminé ou encore d'une viande insuffisamment cuite. Un chat arrive à excréter jusqu'à 100 millions de parasites par jour.
•    ne consommer que de la viande bien cuite, surtout le mouton
•    lavage approfondi des salades et crudités, nettoyage des surfaces de travail ayant servies à préparer les légumes
•    éviter de manger à l'extérieur des légumes dont on ne connaît pas la préparation
•    porter des gants en cas de jardinage ou si vous vous occupez de la litière d'un chat (mais mieux vaut laisser cela à une autre personne) et se laver les mains. La litière du chat doit être nettoyée tous les jours, les oocystes ne sont infectants que 3-4 jours après l’émission. Mais bien entendu le chat peut se mettre sur vous et vous pouvez le caresser ! Le risque est quasiment nul si le chat n'a pas accès à l'extérieur et qu'il ne mange pas de viande crue
•    laver (et peler) les fruits et légumes avant de les consommer, avec de l'eau vinaigrée ; Cuisson d'au moins une minute à 60 °C pour les végétaux

 
Laboratoire médical, Analyses de biologie médicale - Dakar, Sénégal.