laboratoire analyse, dakar-Senegal

TSH-us (ultrasensible)

Attention codes et tarif différents selon les analyses demandées :
- TSH seule : B80. Code TSH
- Si la TSH est demandée avec la T3-L ou avec la T4-L, les 2 hormones seront facturées B150
- T3-L + T4-L + TSH : B220. Code : 3T

TSH-us (TSH ultra sensible)
La thyréostimuline, ou thyréotropine, en anglais TSH (thyroid-stimulating hormone - hormone stimulant la thyroïde), est une hormone qui est sécrétée par l'antéhypophyse (partie antérieure de l'hypophyse, une glande située dans votre cerveau).
Le rôle de la TSH est de stimuler et de régir la sécrétion d'hormones thyroïdiennes.

Son action
L'action principale de la TSH se situe au niveau de la glande thyroïde où elle facilite toutes les étapes conduisant à la sécrétion des hormones thyroïdiennes ainsi que la croissance et le développement de la glande.
Il existe en outre des récepteurs à la TSH sur les fibroblastes de la peau, du cœur et des muscles oculaires.
Durant la grossesse, la hCG a une action "TSH-like" (similaire à celle de la TSH) directe sur la glande thyroïde.

Remarque
Le terme ultra-sensible est utilisé pour signifier que le dosage est ultra précis puisqu’avec les nouvelles techniques nous dosons la TSH au 1/1000ème de Micro-Unités internationales par millilitre.

Conditions de prélèvement

Le prélèvement sanguin s’effectue en général au pli du coude.
Prélèvement sur tube hépariné (vert) ou sur tube sec (rouge)
Il est préférable de prélever la TSH le matin à jeun avant 10h car cette hormone a un rythme nycthéméral (elle est maximum le matin au réveil à 8h puis sa quantité va diminuer au cours de la journée avant d’être de nouveau produite dans la nuit)
Signaler une éventuelle grossesse ou d’éventuels traitements en cours, notamment s’il s’agit d’hormones thyroïdiennes ou de corticoïdes

Les valeurs de référence
Pour un adulte, la valeur de référence est de 0,270 – 4,900 µUI/ml (ou mUI/L)

Pourquoi doser la TSH ?
Les hormones thyroïdiennes règlent le niveau d'énergie et le métabolisme de votre corps.
Trop d'hormones thyroïdiennes (hyperthyroïdisme) peuvent causer des pertes de poids, des diarrhées, des problèmes oculaires, un accroissement de la fréquence des battements du cœur et de la peine à supporter de hautes températures. Vous pouvez également vous sentir anxieux ou nerveux.
Trop peu d'hormones thyroïdiennes (hypothyroïdisme) peuvent causer une prise de poids, de la constipation, de la fatigue, de la dépression, une diminution de la fréquence des battements du cœur et de la peine à supporter des basses températures.
Même lorsque votre hypophyse réussit à contrôler votre glande thyroïde, votre médecin peut identifier la cause de résultats inhabituels de la TSH.
Son dosage par des méthodes ultrasensibles (TSH-US), associé éventuellement à celui des hormones T3L et T4L, permet donc d'étudier les hyper et hypothyroïdies. Cela permet de dépister des TSH très basses, et évite la réalisation de tests de stimulation.
Ce dosage permet également de suivre le traitement des dysthyroïdies (en particulier des hyperthyroïdies).

Remarque : le nouveau né
Son  taux est très élevé 30 minutes après la naissance puis redescend dans les 5 premiers jours de la vie. Cela permet le dépistage systématique chez les nouveau-nés de l'hypothyroïdie congénitale (Test de Guthrie).

Variations du taux
•    Diminution : (TSH < 0,100 µUI/ml)
Si votre TSH est basse, vous fabriquez trop d'hormones thyroïdiennes et développez ou souffrez d'hyperthyroïdisme (c'est-à-dire que votre thyroïde travaille trop) ; votre hypophyse essaie d'arrêter le fonctionnement de votre glande thyroïde en réduisant l'hormone qui la stimule.
Les causes :

Hyperthyroïdie (avec augmentation des T3L et T4L)
Hyperthyroïdie infraclinique ou traitement débutant (avec T3L et T4L normales)
Goitre euthyroïdien (augmentation de volume, souvent visible, de la glande thyroïde), dépression endogène, début de grossesse Insuffisance hypophysaire (avec diminution des T3L et T4L)

•    Augmentation : (TSH > 5,000 µUI/ml)
Si votre TSH est élevée, cela signifie que votre thyroïde ne fabrique pas assez d'hormones thyroïdiennes et que vous souffrez ou que vous développez de l'hypothyroïdisme (c'est-à-dire que votre thyroïde ne travaille pas suffisamment) ; votre hypophyse indique à votre glande thyroïde de travailler plus pour fournir plus d'hormones thyroïdiennes.
Les causes :
- Hypothyroïdie primitive = insuffisance de la glande thyroïde, avec diminution des T3L et T4L
- Hypothyroïdie infraclinique ou traitement débutant (avec FT3 et FT4 normales)
- Tumeur de l'antéhypophyse (avec augmentation des T3L et T4L) ou insensibilité de l'hypophyse aux hormones thyroïdiennes ou adénome thyréotrope
- Médicaments pouvant interférer dans le dosage
- Hormones thyroïdiennes (Levothyrox), corticoïdes, sérotoninergiques, dopaminergiques, opiacés, somatostatine, somatotrophine, métoclopramide, sulpiride, noradrénaline.


Mémo/Rappel avec les principales discordances d’origine physiopathologiques
•    TSH abaissée et T4L normale
Envisager :
Une hyperthyroïdie à T3L isolée
Une hyperthyroïdie frustre et notamment l'automatisation d'un goitre multinodulaire
Un début de traitement d'une hyperthyroïdie
Une origine iatrogène (corticoïdes, dopamine IV)
Une grossesse. Chez près de 5% des femmes à la fin du premier trimestre en raison de l'action TSH like de la sous unité alpha des gonadotrophines.

•    TSH et T4L abaissées
Envisager :
Une insuffisance hypophysaire
Une atteinte grave de patients atteints de maladies générales sévères

•    TSH normale et T4L abaissée
Envisager une diminution de l'activité biologique de la TSH dans l'insuffisance hypophysaire vraie

•    T4L isolément élevée
Envisager :
Un traitement par l'amiodarone ou par l'héparine
Un traitement substitutif par le Levothyrox
Un état de résistance périphérique aux hormones thyroïdiennes

•    TSH et T4L élevées
Envisager :
Un adénome thyréotrope sécrétant
Un état de résistance périphérique aux hormones thyroïdiennes
Un diagnostic différentiel peut être établi par l'imagerie hypophysaire ou par dosage de la sous-unité alpha de la TSH

Attention :

Les résultats d’une prise de sang ne suffisent pas à poser un diagnostic.
Seul le médecin qui vous l’aura prescrite pourra évoquer un diagnostic en confrontant ces résultats avec son examen clinique, son interrogatoire et les résultats d’éventuels autres examens (radiologiques…)
Une augmentation/diminution du taux de la TSH ne reflète pas forcément une anomalie.
Il peut être nécessaire d’effectuer un autre dosage à quelques jours
Dans le cadre d’une exploration d’un dysfonctionnement thyroïdien, il pourra vous être demandé d’effectuer un dosage sanguin comprenant des marqueurs biologiques comme la T4L, T3L, les anticorps thyroïdiens (anti thyropéroxydases, anti récepteurs de la TSH, anti thyroglobuline)...

 
Laboratoire médical, Analyses de biologie médicale - Dakar, Sénégal.